Partant du principe :

63 % des cadres interrogés par l'Apec considèrent que le fait d'être une femme sans enfant nuit à son recrutement. 
Source : Apec, 2006


a)
qu’une jeune femme va avoir des enfants, donc va partir en congé de maternité, donc causer beaucoup de soucis d’organisation et au retour, ô malheur, demander à aménager son temps de travail,
ou
b) qu’une maman, c’est rarement disponible avant 8 heures et après 18 heures, ça reste à la maison au moindre bobo du dernier, ça quitte précipitamment l’entreprise dès que l’école appelle parce que l'aîné à des maux de ventre,

l’objectif du recruteur est de :
1) détectez si vous désirez bientôt avoir des enfants lorsque vous n'en avez pas,
2) repérer si vous êtes du genre « organisée » et épisodiquement, si vous comptez encore agrandir votre descendance.

Voici donc les façons directes ou indirectes qu’ont les recruteurs de tâter le terrain :
- "Vous êtes mariée ?". Variante : "Madame ? Mademoiselle ?"
- "Vos enfants vont encore à l'école ?"
- "Tiens, je vois sur votre CV, que vous n’avez pas d’enfants. En voulez-vous ?"
- "Qu’est-ce qui est le plus important pour vous : le travail ou la famille ?"
- "Je suppose que vous avez quelqu’un pour garder vos enfants…"

Si vous estimez qu'il va un peu trop loin, essayez ces quelques parades :

- faites l’étonnée, sans paraître pour autant choquée ou agressive. Zen donc, sûre de vous, les yeux dans les yeux : "Pouvez-vous m’expliquer le rapport entre votre question et mes compétences professionnelles ?"
- mentez. D’accord, sous le feu des questions, ce n’est peut-être pas simple. Oui, mais sachez que rien ne l’interdit. Comment un recruteur peut-il vérifier que vous n’avez pas recours à une nounou ?
- biaisez. "Pour l'instant, je n'ai pas d'enfant, mais un jour viendra où j'en aurai sûrement."
- jouez franc jeu. "Oui j'ai des enfants, mais si j'ai choisi de postuler à ce poste, c'est que je sais comment m'organiser pour l'assumer !"

Pour trouver d’autres ripostes, je vous renvoie vers l'excellent livre "Femmes : tous les conseils pour réussir vos entretiens d’embauche" de Céline Manceau et Laurence Merland. Il vient tout juste de sortir aux éditions L’Express.

Et vous ? Avez-vous déjà été en présence d'un recruteur indiscret ? Comment avez-vous réagi ?