Accueil

mercredi 17 septembre 2008

Et si on inversait les rôles ?

Une femme qui recrute un standardiste, dont la secrétaire s’appelle Christian et qui dirige des commerciales. Florence Foresti assure en chef d’entreprise ;-)



flèche Haut de page

mercredi 3 septembre 2008

Jeu : le travail - indépendant - et vous (3). Les résultats.

Et voilà, la petite analyse de ce troisième jeu lancé mi-août. J’ai pu traiter les réponses de 23 d’entre vous. Merci aux trois hommes qui se sont prêtés au jeu (La Babole, Philippe – délicieusement hors sujet - et Antoine). Bienvenue aussi aux petites nouvelles : Céline, Michelle, Paticat et KaBa’Lô. Alors, qu’en est-il ?

1. Dans l’ensemble, vous pratiquez des métiers dans la communication au sens large, l’Internet, les RH (coaching, formation), l’artisanat, le commerce. Bref, des jobs que l’on peut maîtriser tout seul, chez soi. Pas de grande surprise, donc.

2. Vous êtes en général des lève-tôt. 4 heures du matin pour le plus courageux d’entre vous (La Babole), 11h-12h pour Une autre Corinne. La moyenne se situe vers 7h, avec quelques grasses matinées jusqu’à 8h-8h30 en période de vacances. Je suppose là que ce sont les enfants qui vous tirent du lit ;-)

3. Vous êtes aussi des couche-tard. Les 22h-23h ne sont pas rares, avec des pointes jusqu'à minuit et 2h du mat. Isami pousse au-delà de 3 heures !!! Dites donc, cela fait de sacrés journées…

4. Vous n’avez pas vraiment une pièce bien à vous pour travailler. Sauf pour 7 d’entre vous. Les autres squattent le salon, la salle à manger, leur chambre, quand ce n’est pas tout l’appartement. Les plus chanceuses : Chrisly Mque et Isami qui bénéficient d’un atelier.

5. Plus de non que de oui pour la ligne téléphonique dédiée à votre activité. Soit parce que vous n’en avez pas les moyens, soit parce que vous avez votre portable, soit parce que vous passez par Internet (Skype). Economie avant tout !

6. C’est surtout le bouche-à-oreille qui vous ramène des clients. Preuve que vous avez une bonne réputation professionnelle ! Bravo !

7. Le client le moins sympa ? Celui qui "oublie" de payer ou qui fait le mort, celui qui négocie trop votre travail à la baisse sous prétexte que vous êtes une solo. Profiteur va !

8. Le client le plus sympa ? Celui qui vous fait confiance, qui vous complimente, qui vous veut vous et pas une autre ! De quoi vous donner des ailes !

9. Entre celles qui sautent le repas du midi, celles qui se contentent d’un plateau repas, d’un sandwich, des restes de la veille, rares sont celles qui mangent normalement. Ou alors direction le restau !

10. Parmi les 3 choses que vous aimez le plus dans votre travail :
- l’indépendance : pas de patron sur le dos, pas de collègues à supporter !
- la possibilité de pouvoir gérer votre temps à votre guise.
- la capacité de donner vraiment libre cours à votre créativité.
A noter que 2 seulement ont avancé l’argument du "je peux m’occuper des enfants".

11. Les 3 choses qui vous dérangent le plus : la solitude, l’administratif, l’incompréhension de l’entourage (Stéphanie, Klarinette, Une autre Corinne), ex-aequo avec l’instabilité des revenus.

12. Avec les enfants (pour ceux qui en ont bien sûr), le mercredi est plutôt une journée difficile. Pas vraiment le temps de travailler ou alors en filigrane.

13. A une écrasante majorité, vous travaillez souvent le week-end. C’est parfois même une évidence pour vous. Quand on aime…

14. La télé (ou la radio) tiennent plutôt lieu de compagnie, en fond sonore. Côté grignotage, vos goûts varient : tartine, mikado, chocolat, Nutella, beurre de cacahuète, café, thé, légumes, fromage, fruits secs… De quoi donner des idées à certaines ;-)

15. Pour l’intendance familiale, Monsieur donne un coup de main. Enfin… surtout pour les courses. Le ménage, c’est vous, un peu tous les jours, au gré de vos envies. Clotilde et Isami passent par Internet. Le must : une femme de ménage (Clotilde) !

16. Pour la moitié d’entre vous, Monsieur (ou Madame) est un véritable soutien. Pour d’autres, c’est l’inverse (Iki, Chrisly Mque) ou alors il faut insister lourdement pour qu'il ou qu'elle bouge.

17. Pour la majorité d’entre vous (mais est-ce vraiment une surprise ?), pas question de travailler dans une entreprise. Ou alors à temps partiel ou dans une association.

Encore merci à tous pour votre participation.

Pour info, il y a quelques temps de cela, j'ai écrit un article sur le travail à domicile, en particulier sur les mamans entrepreneuses ou "mompreneurs". L'occasion d'y glaner peut-être quelques conseils ? ;-)

flèche Haut de page


Accueil   Vendredi 24 Novembre 2017