Accueil

samedi 29 août 2009

Mon projet top-secret enfin dévoilé !

J'aurais aimé encore un peu attendre avant de tout vous dire. Mais la nouvelle commence à se répandre sur Facebook (merci R !) et sur Twitter. Donc je m'engouffre dans la brèche et met fin à ce suspens d'enfer ;-)

Alors voilà. Il y a un an, je me suis fait repérer - grâce à "Tout pour elles" ! - par une entreprise dont j'ignorais jusqu'alors l'existence, les éditions Tissot, basées à Annecy et spécialisées dans le droit du travail. Cette entreprise avait envie de développer un site proche de mon blog : même ligne éditoriale – la vie professionnelle des femmes – même objectif communautaire – faire discuter les femmes actives ou en recherche d'emploi entre elles – et bien sûr, avec un objectif commercial derrière. Faut pas non plus être dupe...

En somme, lancer un "Tout pour elles" puissance 100 ! Cette entreprise m'a donc approchée pour me proposer le poste de rédactrice en chef. Le rêve ! Vous imaginez bien que je n'ai pas hésité longtemps ;-)

Donc, depuis décembre 2008, avec une équipe de choc, on a monté un magazine d'info participatif qui comme sur "Tout pour elles" prend le contre-pied des magazines féminins classiques. Il n'est dédié qu'à la vie professionnelle des femmes ! Ca change ! En parallèle, on a développé pleins d'outils pratiques : des formations rien que pour vous, des fiches conseils sur vos droits, un observatoire sur l'emploi des femmes, un dico boulot, une newsletter...
Cerise sur le gâteau : vous pouvez y poser toutes les questions boulot qui vous préoccupent et en discuter entre vous. Je ne manquerai pas d'y glisser aussi mon grain de sel ! Bon, je ne vous en dis pas plus. Allez voir par vous même.

Le site s'appelle Maviepro.fr (encore en phase de test), le magazine - ouvert à vos commentaires - est à découvrir ici et pour savoir qui s'y cache, c'est par .

"Mais et Tout pour elles ?" allez-vous me demander. Et bien, ce blog reste... comment dire... ma maison de campagne. Je vais y faire un peu le ménage et j'y reviendrai peut-être un jour pour m'y reposer. Je laisse en tout cas les volets ouverts. Sait-on jamais...

Mais là, pour le moment, vous comprendrez bien que j'ai d'autres impératifs : j'ai un château en Espagne à entretenir avec enfin plein de place et de vrais moyens pour vous accueillir. Je vous y attends avec beaucoup d'impatience et de plaisir. Alors qui vient ? ;-)

tpe_maviepro Ce dessin est signé Fanny Bonnin, une adorable journaliste doublée d'un super talent d'illustratrice, et qui travaille à mes côtés !

flèche Haut de page

vendredi 10 juillet 2009

Inégalités hommes-femmes : un rapport de plus ?

EDIT du 16 juillet : apparemment, c'est surtout la proposition de Brigitte Grésy sur les quotas qui enthousiasme le plus les médias. Pour preuve, L'Express a écrit pas moins de 4 articles en une semaine sur le sujet, le dernier se trouvant ici. Le Parisien a plutôt mis Nadine Morano à l'honneur. La secrétaire d'Etat à la famille s'est dit "choquée" par l'idée des quotas tout en avouant que "c'est un mal nécessaire". Le Monde de son côté, a préféré donner la parole à des dirigeantes résolumment... contre les quotas !
Pour rappel, j'avais évoqué ce sujet en novembre 2008 ici sur ce blog. Le débat des "pour" et des "contre" avait été passionnant. Il est d'ailleurs toujours ouvert ;-)

gouv_egalite.jpg Il a été rendu public mercredi dernier. C’est le rapport préparatoire à la concertation avec les partenaires sociaux sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, concocté par Brigitte Gresy, inspectrice générale des affaires sociales (IGAS). Un pavé de 123 pages !

Rien de vraiment neuf dans sa première partie.
Nous sommes surreprésentées dans les emplois non qualifiés, nous sommes plus nombreuses à être au chômage, à ne pas bénéficier de la formation continue, à subir le temps partiel, à vivre avec le Smic, à arrêter de travailler avec l’arrivée des enfants, à toucher une petite retraite, à gagner moins à travail égal, à ne pas être "visibles" dans les instances dirigeantes des entreprises cotées en Bourse...

Je vous fais grâce des chiffres. Toujours aussi accablants ! Répétitifs depuis des années. Pour un peu, on en serait presque blasée ! Il n’y a qu’un homme pour s’en étonner et s'en offusquer. Et non des moindres. Xavier Darcos, notre nouveau ministre du Travail. "Cette réalité nous fait honte" a-t-il déclaré lors de la présentation du rapport. Et nous donc Monsieur le Ministre. Et nous donc…

Brigitte Gresy ne s’arrête bien sûr pas à ce constat. Elle dénonce la rareté des accords égalité au sein des entreprises, l’insuffisance des contrôles, la frilosité des juges. On en est toujours au stade des bonnes intentions, mais pas de mesures concrètes et encore moins de sanctions alors que les lois sur l'égalité professionnelle s'accumulent depuis 25 ans ! L’Inspectrice générale monte donc au créneau. Elle a présenté 40 propositions pour "convaincre et contraindre" les acteurs sociaux et les entreprises à s'engager davantage.

Parmi les préconisations : réformer le congé parental, sanctionner les entreprises qui ne fournissent pas le fameux rapport de situation comparée établi à ce jour par seulement un tiers d’entre elles, sanctionner celles qui ne déclinent pas leurs objectifs chiffrés d’égalité dans un accord ou un plan unilatéral, améliorer les conditions d’accès aux droits à la retraite, imposer les quotas dans les conseils d’administration (40% de femmes)…
Je vous renvoie vers le rapport pour les détails des propositions (page 88) ou sur sa synthèse pour les plus pressées d'entre vous.

Réactions de Xavier Darcos : il a promis de revoir cette histoire d’inégalité salariale "d’ici deux ans" (Le Figaro) et s’est montré "prudent" sur la question des quotas (Les Echos).

Et bien, rien qu'avec ce genre de réflexions, je vous laisse présager de la tournure que prendra la concertation sur l'égalité professionnelle prévue à la rentrée...

flèche Haut de page

samedi 27 juin 2009

Quand les femmes cadres se rebiffent

Elles s'escrimaient à dénoncer les faits depuis des années. Sans résultat. Elles pourront désormais brandir des chiffres pour prouver qu'elles avaient raison.

Elles ? Ce sont les 2 836 femmes cadres actives du secteur privé qui viennent de révéler, à travers une enquête exceptionnelle, leur sentiment et leur vécu face à l'égalité professionnelle.

Et les résultats sont implacables :

  • près de 70% des femmes cadres se cognent au plafond de verre
  • 55% se disent méfiantes face à leur évolution de carrière. Et plus elles sont âgées, plus elles sont pessimistes
  • 55% estiment que leur(s) congé(s) de maternité a freiné leur évolution professionnelle
  • 59% sont insatisfaites face à l'égalité salariale
  • 65% ont le sentiment de ne pas bénéficier d'actions concrètes en matière d'égalité professionnelle. Or les entreprises les plus dynamiques sur le sujet sont celles où les femmes cadres se sentent le plus en confiance et donc le plus motivées. Dommage que la majorité des entreprises n'aient pas encore compris que la motivation de leur vivier féminin est synonyme de performance !


equilibres

En tout cas, je peux vous affirmer qu'un sentiment de victoire soufflait sur l'assistance lors de la présentation de cette étude jeudi dernier.
D'abord, parce que pour la première fois, des femmes cadres de 43 réseaux professionnels sortent de leur silence et s'affirment comme "un corpus social visible et solidaire" (Armelle Carminati, associée d'Accenture France et directrice d' Accent sur Elles).
Ensuite, parce que la France qui légifère sur ces questions depuis 1983 détient là la preuve qu'"il faut revisiter l'efficacité des dispositifs d'aides et de promotion de l'égalité salariale et professionnelle dans les entreprises" (Elisabeth Tomé, chef du Service des droit des femmes et de l'égalité).
Enfin et surtout, parce que cette enquête appuiera le rapport que Brigitte Grésy, Inspectrice générale des affaires sociales (IGAS), est en train de peaufiner en vue de la concertation entre le gouvernement et les partenaires sociaux sur l'égalité professionnelle prévue en septembre prochain.

Nul doute que la rentrée sera chaude et... allez j'ose... rose ;-)

Baromètre de confiance des femmes cadres, réalisé en ligne par l'institut de sondage LH2, le cabinet Equilibres et 43 réseaux de femmes cadres (soit plus de 23 000 femmes), entre le 13 mai et le 3 juin 2009.

flèche Haut de page

samedi 20 juin 2009

Tout pour elles dans Madame Figaro

Madame_Figaro_Toutpourelles Bienvenue aux lectrices du magazine Madame Figaro ! :-)
J'ai eu le plaisir d'être interviewée par Morgane Miel, journaliste pour Madame Figaro, dans le cadre d'une enquête judicieusement intitulée "Les femmes actives font blog". Quatre autres blogueuses y sont représentées :Alice Audoin, experte du développement durable ; Françoise Gri, la présidentE ;-) de Manpower France ; Bénédicte Desforges, formidable femme flic et la dynamique Marlène Schiappa de Maman travaille.

Cerise sur le gâteau, la psychanalyste Sylviane Giampino analyse notre engagement de femmes actives blogueuses.

Un merci tout spécial à la photographe Flore Aël qui m'a bien fait rire avec ces idées de mise en scène. Pour celles qui n'auraient pas compris le sens de la photo, les rubans roses que je serre telle une madonne entre mes mains symbolisent les fils de la Toile que je cherche à relier entre nous toutes. L'effet réseau au féminin en somme !

Pour lire l'extrait me concernant, c'est par ICI. Vous y trouverez même un indice sur mon projet top secret...

La totalité du dossier est à découvrir dans le numéro du magazine (papier) daté du samedi 20 juin 2009 (page 36).
Et hop, dans ma revue de presse !

EDIT du 2 juillet : le dossier Les femmes actives font blog vient de paraître sur le site du Figaro Madame.

flèche Haut de page

vendredi 1 mai 2009

Bienvenue dans la vraie vie des femmes

C’est le titre d’un documentaire que diffusera Canal+ le 11 mai à 20h45. J’ai eu le privilège de le voir en avant-première il y a quelques jours et j’ai été emballée.

bienvenue_vraie_vie_femmes

Emballée parce que tout ce qui va dans le sens de la dénonciation des inégalités professionnelles hommes-femmes me tient à cœur. Mais ça vous le savez déjà ;-)

Emballée parce que pour la première fois à ma connaissance, des sociologues, des psychologues, des politologues, une psychanalyste (Sylviane Giampino pour ne pas la citer), des femmes actives anonymes ou plus connues (Armelle Carminati-Rabasse d’Accenture, Véronique Préaux-Cobti de Grandes Ecoles au Féminin, Avivah Wittenberg-Cox, l’auteure de Womenomics…) expliquent - pendant 90 minutes ! - pourquoi l’égalité hommes-femmes ne se retrouve pas dans les faits alors qu’elle semble acquise, pourquoi ce décalage entre l’image médiatique et la vie réelle des femmes, pourquoi cette course vers l’excellence, quel est le poids des représentations, pourquoi l’inégalité ne se résorbera pas avec le temps…

Bref, un film de société qui décrypte, démontre, interpelle, compare, et qui a mis 2 ans à voir le jour. Le temps de trouver l’équipe et surtout les témoins. Agnès Poirier, co-réalisatrice avec Virginie Lovisone, me confiait avoir eu toutes les peines du monde à convaincre des femmes de témoigner à visage découvert sur des discriminations subies ou sur le plafond de verre. Même Olympe a refusé, tout en m’avouant le soir de la projection de presse, l’avoir bien regretté…

Ah, et puis dernier détail dont je suis plutôt fière : mon nom parait dans le générique de fin du documentaire. Dans mon parcours professionnel divers et varié, c’est une belle première ! ;-) Encore merci Agnès et bravo à toute l'équipe de Programm 33 !

En attendant la diffusion sur Canal+ le 11 mai à 20h45, et histoire de vous donner l'eau à la bouche, voici déjà les premières minutes de Bienvenue dans la vraie vie des femmes (enfin... quand la vidéo veut bien marcher...).

flèche Haut de page

1 2 3 4 5 6 7 8 9 >


Accueil   Mercredi 18 Octobre 2017