Accueil

dimanche 24 août 2008

Pourquoi je n'irai pas à l'Université d"été du Medef

medef Et oui, j'ai été invitée. Comme beaucoup de blogueurs d’ailleurs. Histoire de m’appâter, on m’a dit que je n’avais pas nécessairement besoin "d’être en phase avec les idées du Medef". En clair, d’être de droite. Non, non. L’essentiel en fait, c’est "d’engager le débat sur la blogosphère". Aaaaah ? Bien. Voyons donc de plus près les sujets abordés. C’est que cette année, l'Université d’été du mouvement patronal veut "Voir en grand". D’où des big thèmes : l’Europe, les fonds d’investissements, les nouvelles mégalopoles françaises, les Etats-Unis, l’Afrique, les rémunérations, les réseaux sociaux virtuels, l’esprit olympique, le développement durable, et j’en passe. Géant, non ? Attendez, il y a encore plus grand : Dieu en personne. Si, si. Avec la conférence : "Dieu pour point d’appui et la prière pour levier", coincé entre le débat sur les droits opposables et celui sur l’impôt mondial.

Autre argument pour m’attirer dans cette méga-teuf du patronat. "Tu pourras développer des contacts professionnels intéressants". Mais ouiiiiii, c’est vrai !!! Je pourrais en profiter pour réseauter, distribuer mes cartes de visite. Soit. Jetons donc un œil sur les participants. Ils sont 235, si j’ai bien compté. Et que du beau monde. Des barons de l’industrie, de la finance, de la politique… et même un roi : sa Majesté Abdallah II de Jordanie. Tiens, mais où sont donc les marquises dans ce grand rassemblement qui se veut "reflétant la société dans toute sa diversité et sa richesse" (dixit la patronne des patrons, L. Parisot) ? Je reconsulte le programme et j'en compte… 26 !!! Plus fort encore : elles sont carrément absentes de certains débats. Par exemple sur la science et les médias. Même pour évoquer Dieu, pas l’ombre d’une… sœur.

Bon, de toute façon, j’ai prévu autre chose pour cette fin de mois. J’ai un gros dossier à boucler. C’est que je tente vaillamment de travailler plus pour gagner plus. Le Medef devrait être content, non ?

flèche Haut de page

vendredi 13 juin 2008

Un buzz qui vante la femme parfaite

D'abord il y a eu ça :

airobotics

Lire la suite -->

flèche Haut de page

dimanche 27 avril 2008

Ce que ce blog a changé dans ma vie

Tout pour Elles a 2 ans. Qui l’eût cru ? Sûrement pas moi lorsque je l’ai ouvert. Mais c’est un fait. Je me suis prise au jeu et… vous aussi apparemment ;-) Alors merci. Merci infiniment pour votre fidélité, merci aux petits nouveaux toujours plus nombreux, aux lecteurs "silencieux", aux timides qui préfèrent m’écrire personnellement (alleeeez, il n’y a que le premier commentaire qui compte !), à celles qui m’envoient des lettres de désespoir et d’espoir… Merci d’illuminer mes journées, de me faire réfléchir, de me faire rire aussi !

Lire la suite -->

flèche Haut de page

lundi 21 avril 2008

Trois webzines, pour nous les femmes ? (3)

Après Jasmin (1) et JE (2) qui ont déclaré forfait au bout de quelques numéros, voici trois nouveaux magazines féminins qui pointent le bout de leurs escarpins, mais cette fois-ci sur Internet. Et ce sont plutôt de belles surprises.

Lire la suite -->

flèche Haut de page

mardi 1 avril 2008

Les femmes sont en solde tous les jours

Cette phrase a marqué la Journée de l’égalité salariale, une journée qui s'est déroulée le 31 mars et pour la quatrième année consécutive en… Belgique !

L’initiative, signée par le syndicat socialiste flamand, visait à rappeler que les travailleuses belges gagnent en moyenne 25 % de moins que leurs homologues masculins. 25 %... Cet écart salarial est proche de celui que l’on peut trouver en France. Chez les cadres, il est de 27 % contre 23 % pour l’ensemble des salariés du privé à temps complet (cf. Regards sur la parité, Insee, février 2008).

Lire la suite -->

flèche Haut de page

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 >


Accueil   Lundi 20 Novembre 2017