terrafemina Le premier s’appelle Terrafemina (perso, j’adore ce titre !) et sa grande originalité, ce sont ces petites chroniques vidéos très punchy, animées par des personnalités du monde des médias, de l’économie, de la culture… Comme Isabelle Giordano, Yolaine de la Bigne, Alix Foriel (ex-M6), Thomas Blard (LCI), le coach Stéphane Einhorn, la mannequin Dayle Haddon, Barbara Isles (historienne d'art), Muriel Beyer (Editions Plon), la réalisatrice Yamina Benguigui, la blogueuse Edodie (MissHello/Le Nuage de filles) etc. Ils animent des rubriques porteuses de sens comme l'engagement, l'ouverture au monde, l'évasion, la connaissance de soi... En parallèle, le site donne la parole à des femmes anonymes en France et ailleurs : une agricultrice en Normandie évoque son métier, une chinoise décrit les 24h de sa vie, la rubrique "Coup de pouce" met en lumière des femmes bénévoles et les soutient. Intéressant aussi des points de vue féminins sur l’actualité ou encore l’espace "Ma fille".

Plus fort encore, le site s’adapte au moment de la journée. A midi, il se met en pause lunch pour amuser et informer celles qui déjeunent devant leur ordinateur. De 22 heures à 6 heures, l’écran devient bleu profond, se mouchette d’étoiles pour évoquer les rêves, le sommeil, conseiller les jeunes mamans qui biberonnent la nuit…

A l’origine de Terrafemina, des marraines d’affaires et de cœur dont certaines sont actives au Medef : Véronique Morali, fondatrice de Force Femmes, Loumia Amarsy (Princesse TamTam), Marie-Louise Antoni (Generali), Orianne Garcia, ex-fondatrice de Caramail aujourd’hui de Badiliz, Françoise Holder (Les Boulangeries Paul, LaDurée...), etc. Du beau monde qui draine aussi des sponsors prestigieux (Generali, Ernst&Young, Suez, CDC, La Banque Postale, L'Oréal, Nuxe…). Mais comme l’a indiqué Orianne, "ce n’est pas un projet de femmes qui ont réussi et qui s’érigent en donneuses de leçons, elles ne se veulent pas non plus sectaires ou militantes." A noter un logo, très proche de celui du Women’s Forum. C’est que l’état d’esprit et la cible n’en sont pas loin non plus…

EDIT du 28 avril : tiens, tiens... le site a supprimé le logo pour se limiter à son titre ;-)
EDIT du 22 mai : et un nouveau logo, un !

toutpourlesfemmes Le deuxième site tout aussi récent se nomme Tout pour les femmes (oui, je sais...). Plus sobre que le premier sur la forme et moins original sur l'approche éditoriale, il a l'ambition de créer un "espace privilégié sur la Toile fait d'informations, de services et de dialogues". Les rubriques se concentrent sur l'actu, le droit, l'argent, le bien-être, les loisirs, la santé... et la culture, bien fournie qui invite notamment les internautes à envoyer leurs écrits pour une publication sur le site. On peut aussi y lire des conseils d'experts, des études et des dossiers bien ficelés, des forums et un "Club" où l'on pourra bénéficier d'avantages et d'offres de partenaires. Le site cible la femme de plus de 40 ans, "active, créative, audacieuse, pionnière, superwoman ou jongleuse du quotidien" qui aime s'occuper d'elle, sortir, s'informer, partager... Quant aux fondatrices, on trouve en tête Elsa Menanteau, ancienne dircom interne du groupe Accor et des journalistes/responsables de com expérimentées. A suivre.

Troisième média féminin, mais porté par le groupe de presse Lagardère, le magazine virtuel Very Elle, complémentaire au semestriel papier éponyme (quelqu'un l'a-t-il acheté ?). Visuellement bluffant, il se feuillette et s'écoute. Toutes les pages s'animent remplaçant ainsi la lecture figée des articles et des publicités. Très chic et fashion, bien sûr.

Enfin, d'autres magazines viendront prochainement fleurir les kiosques : le mensuel haut de gamme Femmes de Prisma Presse prévu le 22 mai, la version française du Grazia italien (à l'automne), du Look anglais (début 2009) et du Vanity Fair américain. Si le sujet vous intéresse comme moi, je vous renvoie vers l'article du Monde du 19 avril qui fait le point sur ces futurs lancements.

EDIT du 13 mai 2008 : Deux sites féminins se disputent l'audience des plus de 40 ans, cet article du Monde daté du 12.05.08 évoque Terrafemina et Tout pour les Femmes, et cite même mon blog mais... au passé ! :-(

EDIT du 22 mai 2008 : ça y est : Femmes de Prisma Presse vient de sortir. La vidéo de présentation (au son très saturé) est à voir ICI et le site du magazine est LA, la forme du site ressemble d'ailleurs furieusement à celui de Terrafemina. Je rappelle la cible : les femmes modernes, intelligentes et... riches !