Accueil

samedi 1 août 2009

Vacances : le mot le plus populaire... au travail !

Il s'engouffre dans les étages. Il court le long des couloirs. Il se chuchote dans l'ascenseur. Il prend ses aises devant la machine à café.

C'est le mot "vacances".

lalectriceaupliant

* ''Quand pars-tu en vacances ?''
* ''Tu as déjà pris tes vacances ?''
* ''Tu as déjà posé tes vacances ?''
* ''C'était bien les vacances ?''
* ''Vivement les vacances !''
* ''Bonnes vacances !''

Et bien pour ma part, je tiens à vous préciser que :
je-ne-pars-pas-en-vacances-cet-été.
Je crois bien n'avoir jamais autant prononcé ou écrit cette phrase que cette année...

Vous savez, mon projet top secret (celui qui me tient en haleine - et vous par la même occasion - depuis décembre 2008 !), ce projet me fera office de crème à bronzer et de coups de soleil. D'ailleurs d'ici la fin du mois d'août – si je n'ai pas attrapé une insolation – vous en saurez enfin plus. Si, si...

Quoi ? Vous serez en vacances à ce moment-là ?
Alors, rendez-vous sans faute à la rentrée ! ;-)

La magnifique illustration est l'oeuvre de Nicolas Odinet, artiste peintre.

flèche Haut de page

samedi 21 mars 2009

Le jour où j’ai compris que je n’avais plus 20 ans

Ce n’est pas lorsque j’ai découvert mes pattes d’oie au coin des yeux, ni quand j’ai compris que la mini-jupe c’était fini pour moi, ni quand la première tâche brune est apparue sur mon décolleté, ni quand j’ai eu mal à la tête en quittant tard une soirée arrosée, ni quand j’ai commencé à bailler devant la télé à partir de 22 heures, ni quand j’ai soufflé mes 30, puis mes 40 bougies, ni quand un jeune homme m’a laissée sa place dans le métro… Tiens, ni même lorsque mes lettres de candidatures restaient sans réponse...

Non.

C’est sur mon lieu de travail que j’ai compris que j’avais passé l’âge.

D'abord lorsqu’une jeune collègue a braillé dans l’open-space : « Qui connaît Mike Brant ? » et que j’ai été la seule à répondre : « Moi ! »
Ensuite lorsqu’une autre jeune collègue - enceinte - m’a demandée si la péridurale « existait bien à mon époque » c'est-à-dire il y a 10 ans...

Comme dirait Petit Homme, « ça casse ! » :-|

flèche Haut de page

vendredi 13 février 2009

Alors, heureuse ?

homme_heureux Au hasard d’un croisement d’amis virtuels, une ancienne collègue de travail a retrouvé ma trace. Une formidable retrouvaille ! Plus de 20 ans que nous nous étions perdues de vue. Et bien sûr, nous étions très impatientes de savoir ce que nous étions devenues. Mais comment résumer toutes ces années ? Par où commencer ?

J’avais tant de choses à raconter. Je ne voulais pas entrer dans les détails, juste décrire rapidement les moments qui me semblaient les plus importants. Mais dans quel ordre ? Devais-je commencer par les événements personnels ? Décrire d’abord mon parcours professionnel ? Evoquer la famille, puis les amis et souvenirs que nous avions en commun ? Ou l’inverse ?

Tout se bousculait dans ma tête ! J’étais tellement empressée de dérouler le fil de ma vie, de faire partager ce que je jugeais être l’essentiel de ces dernières vingt années. Je vous promets que les touches de mon clavier ont bien chauffé ;-)

Et au final, après cet énorme effort de synthèse, doublé d’un bel exercice de style, savez-vous ce que mon amie m’a répondu ?

"C’est bien beau tout ça ! Mais… es-tu heureuse ?".

8-O

Et bien, posez la question autour de vous, vous serez surprise du résultat…

Au fait, et vous ? Heureuse ? ;-)

flèche Haut de page

mardi 10 février 2009

Vous avez dit stéréotypes ?

Cette vidéo décrit par un tour de passe-passe graphique les différences entre un homme (le carré) et une femme (un rond), dans leur vie quotidienne. 5 petites minutes de bonheur. Et on s’y reconnaît presque tout le temps… ;-) Je vous laisse apprécier...



(vu chez Les Z’ed)

flèche Haut de page

dimanche 18 janvier 2009

Entre Girl Power 3 et Maman travaille

Coup sur coup, j’ai passé deux superbes soirées. L’une jeudi avec les Girl Power 3, l’autre vendredi avec les réseaux Maman travaille et les Mam'preneurs.

girlpower Ambiance cosy, feutrée et quasi studieuse au Pub Saint Germain avec les Girl Power 3. Nous étions une bonne vingtaine et avons débattu de l’impact sociologique des nouvelles technologies, grâce à la brillante présentation de Cécile Moulard, journaliste, enseignante, pionnière des réseaux (Amazon, Meetic, Badiliz...) et entrepreneuse. Comment l’utilisation d’Internet, du mail, des réseaux, nous pousse-t-elle à changer, à évoluer ? Leurs avantages, limites, dangers notamment en matière d’identité numérique ou en perte d’esprit critique, son impact sur les enfants, la naissance d’une culture de l’immédiateté… Sujet quasi inépuisable !

Les Girls en ont profité pour tourner une petite vidéo de bienvenue à Nathalie Kosciusko-Morizet, fraichement nommée secrétaire d’Etat à la prospective et au développement de l’économie numérique.

De mon côté, cette soirée m’a aussi permis de revoir Anne, Isabelle qui m’a dédicacée son livre (merciiii !), de mettre un visage sur Goubox qui commente souvent sur Tout pour elles, de conspirer avec Tatiana, fondatrice de l’association les Humains associés, de croiser Agnès, Florence, Laurence, Nadège

lesmamans Autre ambiance à la soirée des Mamans se déchaînent, organisée vendredi par Marlène et Céline. Le chaleureux Poussette Café de Laurence a servi de point de rencontre à une cinquantaine de mamans. Des jeux, des cadeaux, les caméras de TF1, une séance dédicace avec Olivia Toja, une généreuse collecte pour les Orphelins des Pompiers de Paris… Je vous renvoie vers le sympathique résumé de Marlène pour les détails.

J’ai papillonné d’une maman à l’autre tant que j’aie pu, récolté plein de cartes de visite (j'avais oublié les miennes !!! Grrrrr !!!), rencontré (enfin !) l’adorable Stéphanie, la pétillante Audrey, organisatrice de soirées entre filles, Iki/Cécile qui s’est excusée mille fois de moins commenter sur mon blog (tu es toute excusée !!!), Muriel (une ex-collègue !), le duo Carine et Isabelle, Cécile, Lynda, Charlotte qui se lance dans l'art africain, Véronique, Pascale et tant d'autres…

En rentrant de ces deux soirées, je me suis dit que quelque chose de vraiment très particulier liait les femmes entre elles, une force, une chaleur, une solidarité, une générosité... Heureux hasard (ou synchronisité...), je découvre hier que ce lien va faire l’objet d’un débat mardi 20 janvier à 18h30 à l’Espace des Femmes-Antoinette Fouque à Paris, avec l’écrivain Madeleine Chapsal et la psychanalyste Marie-France Hirigoyen. Je vous laisse deviner où je vais passer ma prochaine soirée... ;-)

flèche Haut de page

1 2 3 4 5 6 7 8 9 >


Accueil   Jeudi 29 Juin 2017