Ce n’est pas lorsque j’ai découvert mes pattes d’oie au coin des yeux, ni quand j’ai compris que la mini-jupe c’était fini pour moi, ni quand la première tâche brune est apparue sur mon décolleté, ni quand j’ai eu mal à la tête en quittant tard une soirée arrosée, ni quand j’ai commencé à bailler devant la télé à partir de 22 heures, ni quand j’ai soufflé mes 30, puis mes 40 bougies, ni quand un jeune homme m’a laissée sa place dans le métro… Tiens, ni même lorsque mes lettres de candidatures restaient sans réponse...

Non.

C’est sur mon lieu de travail que j’ai compris que j’avais passé l’âge.

D'abord lorsqu’une jeune collègue a braillé dans l’open-space : « Qui connaît Mike Brant ? » et que j’ai été la seule à répondre : « Moi ! »
Ensuite lorsqu’une autre jeune collègue - enceinte - m’a demandée si la péridurale « existait bien à mon époque » c'est-à-dire il y a 10 ans...

Comme dirait Petit Homme, « ça casse ! » :-|