Accueil

samedi 20 décembre 2008

Que faites-vous pour ces fêtes ?

noel08 Au bureau ou en congés ? Derrière les fourneaux ou les pieds sous la table ? Entourée ou seule devant la télé ? Avec ou sans le sapin 100% naturel ? La hotte vide ou bien pleine ? Avec le sourire ou les lèvres gercées ? Angoissée ou de bonne humeur ? Dinde aux marrons ou plats surgelés ? Au ski, à la campagne ou à la mer ? En France ou à l’étranger ?

Bref, comment s’annoncent les fêtes de fin d’année pour vous ? Mais oui, ça m'intéresse !!!

Pour ma part, et comme tous les ans, ce sera en famille et sur les routes : entre Paris-l’Alsace-Paris-la Touraine-Paris. Mais promis chéri, l’année prochaine, on passera tous les trois Noël au soleil et sans ordinateur ! Enfin… on verra d’ici là ;-)

Allez, je vous souhaite un bon et doux Noël, avec une pensée toute affectueuse pour celles qui traversent des moments difficiles et/ou incertains : Régine, Tine, Sophie, Michèle et tant d’autres...

Reposez-vous bien, prenez soin de vous, profitez de cette trêve pour recharger vos batteries et pour aborder l’année prochaine plus motivée que jamais !

Bien à vous et à très bientôt !

PS : un petit appel à témoins, à découvrir à droite de ce blog. Si vous êtes concernée ou si vous connaissez quelqu'un qui l'est, n'hésitez pas. Merci !

flèche Haut de page

jeudi 6 novembre 2008

Femmes et gallinacés

Mais pourquoi nous associe-t-on toujours à des gallinacés ? Poule, poulette, dinde et même pintade !!! Les éditeurs nous affublent de ces sobriquets de basse-cour. Coup marketing ? Véritable tendance littéraire ? J'en ai les ergots qui se hérissent.

lespintades Les pintades, c'est l'intitulé d'une collection de livres qui proposent des bons plans et une immersion 100% girly dans des villes comme New-York, Londres et Téhéran (pour l’instant).
Pour les auteures : "La pintade est une femme qui n’a rien d’une bécasse" (c'est sûr !). Quand on est une femme aujourd’hui, on est forcément un peu pintade (ah bon ???) Ce surnom n’a rien de péjoratif. Au contraire. C’est un pied de nez, un statement (un quoi ?), qui rend hommage aux multiples facettes des femmes. La pintade, égérie du nouveau féminisme ? Ab-so-lu-ment.'" (résolument non !).
Définition du Petit Larousse : Oiseau gallinacé au plumage sombre, originaire d'Afrique, acclimaté dans le monde entier.

Rassurant : il existe des pintades all over the world !!!

poulette Poulette, c'est l'égérie d'une bande-dessinée québécoise, c'est vous, avec vos doutes et vos angoisses de future chef d'entreprise. J’en avais parlé par ailleurs. Et "pour celles qui en ont gros sur le coco", Poulette vous propose la poulethérapie ! Bizarrement, le site de la cocotte, oups, pardon..., de l'illustratrice n'est plus du tout à jour. Poulette aurait-elle fini par créer son entreprise ?
Définition du Petit Larousse : 1. Jeune poule. 2. Employé comme terme d'affection : Bonjour ma poulette !

Plutôt employé affectueusement par les hommes, non ?

pasdepitiepourlesdindes Pas de pitié pour les dindes, c'est le titre du livre d'Alexia Laroche-Joubert (ex-directrice de Star Academy), ses réflexions sur la génération des femmes trentenaires, coincées entre héritage féministe et difficultés du monde moderne. Parait que c’est aussi un livre très autobiographique. Dinde alors !
Définition du Petit Larousse : 1. Dindon femelle. 2. Fam. Femme ou fille sotte, stupide.

C'est pas sympa-sympa pour les trentenaires !

gourdes Et lorsqu'on veut s'évader de cette basse-cour - comme Ginger dans Chicken Run -, c'est pour mieux y retomber, encerclé par un genre littéraire qui s'aggripe à nos ergots. Citons Le journal de Bridget Jones, Le Diable s’habille en Prada, Sex and the City et la collection, bien française, On n'est pas des courges (rebaptisée On n'est pas des gourdes). On appelle cela de la "chicken litterature" ou "chick lit" la littérature de poulettes, "futile, mais fondamentale" parait-il.
jeanne Mais voilà Jeanne, un gros oiseau genre Shadoks, avec ces trois poils sur la tête. Sa caractéristique ? L’oiseau-femme "parle peu, mais réfléchit beaucoup. Souvent ironique, parfois lucide, elle est cependant en toute occasion flegmatique".
Ce que je confirme pour avoir eu le privilège de voir en avant-première quelques planches du futur album de Chloé, sa jeune auteure.

Peut-être la seule caricature emplumée qui trouve grâce à mes yeux. Encore que... A la voir ainsi décapitée, Petit Homme a cru qu'elle représentait...attention... l'arrière d'un éléphant !!! Nous v'là bien !

Les_femmes1

flèche Haut de page

vendredi 10 octobre 2008

Un quiz sympa sur les femmes et le monde du travail

Savez-vous combien de femmes ont un emploi en France, quelle est la profession la plus féminisée, combien gagne une dirigeante ?... Testez vos connaissances grâce à ce quiz sans prétention (repéré sur le blog de RégionsJob).


10 questions, 3 réponses au choix pour chacune, et le tour est joué ! J'attends vos scores avec une pointe de curiosité ;-)

flèche Haut de page

mercredi 17 septembre 2008

Et si on inversait les rôles ?

Une femme qui recrute un standardiste, dont la secrétaire s’appelle Christian et qui dirige des commerciales. Florence Foresti assure en chef d’entreprise ;-)



flèche Haut de page

mercredi 3 septembre 2008

Jeu : le travail - indépendant - et vous (3). Les résultats.

Et voilà, la petite analyse de ce troisième jeu lancé mi-août. J’ai pu traiter les réponses de 23 d’entre vous. Merci aux trois hommes qui se sont prêtés au jeu (La Babole, Philippe – délicieusement hors sujet - et Antoine). Bienvenue aussi aux petites nouvelles : Céline, Michelle, Paticat et KaBa’Lô. Alors, qu’en est-il ?

1. Dans l’ensemble, vous pratiquez des métiers dans la communication au sens large, l’Internet, les RH (coaching, formation), l’artisanat, le commerce. Bref, des jobs que l’on peut maîtriser tout seul, chez soi. Pas de grande surprise, donc.

2. Vous êtes en général des lève-tôt. 4 heures du matin pour le plus courageux d’entre vous (La Babole), 11h-12h pour Une autre Corinne. La moyenne se situe vers 7h, avec quelques grasses matinées jusqu’à 8h-8h30 en période de vacances. Je suppose là que ce sont les enfants qui vous tirent du lit ;-)

3. Vous êtes aussi des couche-tard. Les 22h-23h ne sont pas rares, avec des pointes jusqu'à minuit et 2h du mat. Isami pousse au-delà de 3 heures !!! Dites donc, cela fait de sacrés journées…

4. Vous n’avez pas vraiment une pièce bien à vous pour travailler. Sauf pour 7 d’entre vous. Les autres squattent le salon, la salle à manger, leur chambre, quand ce n’est pas tout l’appartement. Les plus chanceuses : Chrisly Mque et Isami qui bénéficient d’un atelier.

5. Plus de non que de oui pour la ligne téléphonique dédiée à votre activité. Soit parce que vous n’en avez pas les moyens, soit parce que vous avez votre portable, soit parce que vous passez par Internet (Skype). Economie avant tout !

6. C’est surtout le bouche-à-oreille qui vous ramène des clients. Preuve que vous avez une bonne réputation professionnelle ! Bravo !

7. Le client le moins sympa ? Celui qui "oublie" de payer ou qui fait le mort, celui qui négocie trop votre travail à la baisse sous prétexte que vous êtes une solo. Profiteur va !

8. Le client le plus sympa ? Celui qui vous fait confiance, qui vous complimente, qui vous veut vous et pas une autre ! De quoi vous donner des ailes !

9. Entre celles qui sautent le repas du midi, celles qui se contentent d’un plateau repas, d’un sandwich, des restes de la veille, rares sont celles qui mangent normalement. Ou alors direction le restau !

10. Parmi les 3 choses que vous aimez le plus dans votre travail :
- l’indépendance : pas de patron sur le dos, pas de collègues à supporter !
- la possibilité de pouvoir gérer votre temps à votre guise.
- la capacité de donner vraiment libre cours à votre créativité.
A noter que 2 seulement ont avancé l’argument du "je peux m’occuper des enfants".

11. Les 3 choses qui vous dérangent le plus : la solitude, l’administratif, l’incompréhension de l’entourage (Stéphanie, Klarinette, Une autre Corinne), ex-aequo avec l’instabilité des revenus.

12. Avec les enfants (pour ceux qui en ont bien sûr), le mercredi est plutôt une journée difficile. Pas vraiment le temps de travailler ou alors en filigrane.

13. A une écrasante majorité, vous travaillez souvent le week-end. C’est parfois même une évidence pour vous. Quand on aime…

14. La télé (ou la radio) tiennent plutôt lieu de compagnie, en fond sonore. Côté grignotage, vos goûts varient : tartine, mikado, chocolat, Nutella, beurre de cacahuète, café, thé, légumes, fromage, fruits secs… De quoi donner des idées à certaines ;-)

15. Pour l’intendance familiale, Monsieur donne un coup de main. Enfin… surtout pour les courses. Le ménage, c’est vous, un peu tous les jours, au gré de vos envies. Clotilde et Isami passent par Internet. Le must : une femme de ménage (Clotilde) !

16. Pour la moitié d’entre vous, Monsieur (ou Madame) est un véritable soutien. Pour d’autres, c’est l’inverse (Iki, Chrisly Mque) ou alors il faut insister lourdement pour qu'il ou qu'elle bouge.

17. Pour la majorité d’entre vous (mais est-ce vraiment une surprise ?), pas question de travailler dans une entreprise. Ou alors à temps partiel ou dans une association.

Encore merci à tous pour votre participation.

Pour info, il y a quelques temps de cela, j'ai écrit un article sur le travail à domicile, en particulier sur les mamans entrepreneuses ou "mompreneurs". L'occasion d'y glaner peut-être quelques conseils ? ;-)

flèche Haut de page

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 >


Accueil   Lundi 20 Novembre 2017