Accueil

mercredi 22 octobre 2008

Que sont-elles devenues ?

Celles et ceux qui lisent ce blog depuis plusieurs mois savent que j’ai pris l’habitude de mettre en avant des initiatives, des témoignages, des passions de femmes qui me touchent particulièrement. Je me suis dit que ce serait peut-être sympa de savoir ce qu’elles étaient devenues depuis leur coup de projecteur sur ce blog. Et je les ai donc recontactées. Toutes ne m’ont pas répondues. Peut-être le feront-elles à cette occasion...

yuki-sandra Sandra et Yuki, deux jeunes étudiantes de 25 ans, elles étaient parties faire un tour du monde en 2006 pour rencontrer des filles de leur âge, et avaient créé dans la foulée l’association "81 femmes". Je les avais suivies jusqu’en 2007, année de leur retour en France.
Et depuis ? Elles multiplient les expositions photos, les conférences sur leurs rencontres, et ont monté un documentaire. Un livre sortira prochainement sur leur aventure. Sur le plan professionnel (parce qu’il faut bien vivre), Yuki est devenue responsable commerciale pour une marque de casques de moto design. Sandra, passionnée de musique depuis des années, s’est lancée comme auteur, compositeur, interprète, et se produit sous le nom de Marine Goodmorning avec un joli brin de voix. Une future star ?

babayagas Les Babayagas, ces trois militantes féministes, octogénaires et septuagénaires, avaient décidé de monter une maison de retraite autogérée et réservées aux femmes âgées. La ville de Montreuil leur avait octroyé un terrain après 10 ans de lutte.
Et depuis ? "Le changement de Municipalité et l’élection de Mme Voynet comme Maire semblent avoir levé les derniers obstacles". Une entrée dans les murs est même prévue pour… bientôt (les Babayagas m'ont fait promettre de garder le secret !). Les plans de la maison communautaire ont été modifiés, un étage rajouté, ce qui amène à 25 le nombre de studios proposés. La motivation des Babayagas ne faiblit pas. Thérèse Clerc, 81 ans, fer de lance de ce projet et quarante ans de combat féministe au compteur, s’est même vu décerner la Légion d’Honneur, en juin dernier !

lestoilesdaz Marie, licenciée à 56 ans de son poste d’assistante de direction, elle lançait sa petite activité de télésecrétariat, et en parallèle faisait des animations commerciales dans des grandes surfaces en coupe-charcuterie.
Et depuis ? En 2007, elle a décroché un CDD de secrétaire à temps plein, puis en 2008, deux autres à temps partiel. Le deuxième devait déboucher sur un CDI. Promesse non tenue de la part de l’employeur. Marie l’a attaquée au Prud’hommes, "sans avocat, faute de moyens financiers". Elle a perdu face au "jeu de manches et bagou" de l’avocat adverse. Aujourd'hui, elle a abandonné "à regret" sa petite entreprise de secrétariat à distance "faute de clients". Elle s’est inscrite dans 12 agences d’intérim qui ne lui proposent aucun CDI "pas à mon âge !" et continue ses animations commerciales le week-end.

cherche_job Elisabeth avait une idée géniale : vendre des tee-shirts estampillés : Cherche job.
Et depuis ? Elisabeth qui aime à répéter qu’elle n’est pas une "business woman", compte les offrir aux associations impliquées dans l'aide aux chercheurs d'emploi. Et déjà elle rebondit sur un autre projet : un salon de thé à la déco très méli-mélo, chaleureux, un peu loufoque, avec des produits du terroir. Elle a trouvé un local dans le vieux Nice et l’a baptisé "Le You-Ouh Café". Ouverture prévue le 1er décembre !

MARIE_DECKER Marie, handicapée depuis ses 20 ans, quatre filles, s'était lancée dans la création d’une entreprise.
Et depuis ? Elle a tout arrêté. Problème d’argent, problème de couple, elle a préféré sauver le second. La liquidation de la société a été prononcée récemment. Mais cette expérience lui a permis d’enchaîner sur une nouvelle aventure professionnelle. Depuis fin 2007, elle est responsable de projet pour le portail Handicap. Elle s’est aussi impliquée dans le projet Esthétique & Handicap pour lequel elle a été modèle. "Cette année m’a poussée à de nombreuses réflexions sur le sens de la vie, du travail, de l’amour. La méditation m’a aussi beaucoup aidée. Aujourd’hui je me sens plus forte, épanouie !" m'a-t-elle confiée.

formation Gaelle, cette maman au chômage avouait être obligée de frauder pour suivre des études de droit, avec l'objectif de devenir avocate.
Et depuis ? Elle a mis ses études en stand by pour se lancer dans... l'écriture ! Blogueuse anonyme, elle est l'auteure de nombreuses notes très décomplexées sur la sexualité féminine. Elle a finit par se faire repérer par la presse qui lui commande des articles sur cette même thématique. Deux livres sont également en préparation. Sorties prévues en 2009.

Catherine, assistante de direction, 47 ans, intérimaire, espérait en vain décrocher un CDI.
Et depuis ? Elle n'a plus de missions depuis mi-septembre dernier. Elle va tenter de se réorienter vers les ressources humaines ou la formation en tant que professeur. Elle se dit "écoeurée" par cette situation et maudit la crise financière.

Natacha, Bac+10, elle avait enfin trouvé un job après 7 ans de recherche. Elle n'a plus alimenté son blog depuis le 18 janvier 2008 et n'a pas répondu à mon mail de relance. J'espère que tout va bien pour elle.

flèche Haut de page

samedi 18 octobre 2008

Women's Forum 2008 : j'y étais !

Je m’y étais déjà rendue en 2006 sacrifiant un RTT. Cette année, par contre, j'y étais invitée au nom de Tout pour elles 8-) . Juste une journée, vendredi, parce que se payer trois nuits d’hôtels à Deauville, ce n’est pas vraiment à ma portée. Et puis, je me suis dit que cela suffirait. Et bien, non. C’était bien trop court. J’ai l’impression d’avoir passé ma journée à zapper et à courir. Le programme était si riche, les sujets plus intéressants les uns que les autres, que le choix en devenait cornélien.

Lire la suite -->

flèche Haut de page

mercredi 15 octobre 2008

Crise financière : les femmes auraient-elles pu l'éviter ?

bourse La débâcle des marchés financiers, les parachutes dorés, les milliards trouvés pour sauver les banques… On nous en rabat les oreilles dans tous les journaux. Mais avez-vous entendu ces quelques voix (ici en particulier) se demandant si le monde aurait tourné plus rond avec des femmes à la tête des établissements financiers ?

Lire la suite -->

flèche Haut de page

lundi 13 octobre 2008

Timing et blues de l’homme moderne

Une note repérée tout à fait par hasard, dans l’air du temps, écrit par Stéphane, dont je ne sais rien de plus à part qu’il est alsacien comme moi ;-) Prenez le temps de tout lire. Vous apprécierez d'autant plus la chute de l'histoire...

temps « Je vis avec mon temps mais je n'en ai plus pour moi. Je ne sais pas pour vous ?

Chaque jour, je reçois 120 e-mails que je traite à hauteur d'une minute par mail.

Chaque jour, je regarde mon profil facebook et en profite pour voir comment vont mes amis sans jamais le leur demander, cela me prend bien 30 mn.

Chaque jour, je vais sur un autre profil social voir qui est venu voir mon profil en attendant Bill Gates, il y en a bien pour 30 minutes aussi.

Chaque jour, je reçois des sms que je lis, auxquels je réponds et je passe quelques petits appels pour répondre aux copains. Cumulés il y en a bien pour deux heures.

Chaque jour, je regarde mon blog et j'essaye en 30 minutes de publier quelque chose.

Chaque jour, je lis la presse locale sur internet avant de poursuivre certains articles sur d'autres sites. Une heure au moins...

Chaque jour, entre les déplacements, les aller-retours vers le bureau, les rendez-vous, les embouteillages, je passe 2 heures dans ma voiture que j'optimise en écoutant des cd relaxants.

Chaque jour, je vais poster mon courrier, prendre de l'essence ou ces petits déplacements qui sont utiles à mon quotidien. Une heure 30 minutes par jour en moyenne.

Chaque jour, je fais quelques courses pour remplir le frigo, apporter mes vêtements au pressing, acheter un livre, une nouvelle paire de chaussettes ou autre chose. 2 heures par jour sont ainsi consacrées à mes besoins personnels.

Chaque soir, je passe une heure et demi devant la télévision pour m'informer par le biais des informations régionales et nationales.

Chaque jour, je reçois 25 newsletters vitales que j'étudie pour rester "up to date" dans mon milieu professionnel. 2 heures suffisent.

Chaque jour, j'essaye de consacrer 1 heure à mes proches, à ma famille, car c'est important pour mon équilibre et le leur.

Chaque nuit, je dors une moyenne de 5 heures et 30 minutes.

Chaque jour, je me lave, cuisine (enfin mange), m'habille, me déshabille, encore 2 heures.

Et le reste du temps, ben je travaille. Et encore je ne suis qu'un homme, je ne suis pas une femme moderne dont les journées bien remplies font, elles, 48 heures. »

flèche Haut de page

vendredi 10 octobre 2008

Un quiz sympa sur les femmes et le monde du travail

Savez-vous combien de femmes ont un emploi en France, quelle est la profession la plus féminisée, combien gagne une dirigeante ?... Testez vos connaissances grâce à ce quiz sans prétention (repéré sur le blog de RégionsJob).


10 questions, 3 réponses au choix pour chacune, et le tour est joué ! J'attends vos scores avec une pointe de curiosité ;-)

flèche Haut de page

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 >


Accueil   Mercredi 18 Octobre 2017